Yoga en Inde, l’enseignement sacrée.

lakshmi

Le pèlerinage annuel qui me conduit en Asie vers les meilleurs enseignants de Yoga en Ashtanga ou Iyengar semble donnait ses fruits et me renforce dans ma confiance a ne pas avoir renoncé a poursuivre mes rêves et objectifs. Je ne regrette nullement d’avoir renoncer aux offres d’emplois de Dubaï ou de Hong Kong vers un destin qui ne m’appartient pas pour avoir crée une vie plus riche que je peux partager avec d’autres personnes grâce mon expérience.

A chaque fois que je passe les portes du Shala, j’aime m’immerser autour d’autres apprentis ou enseignants de yoga venus des quatre coins du monde, tous prêt a apprendre les fondements philosophiques, méthodiques et les vertus de cette discipline sur nos organes, muscles, esprit et bien-être en général.

Les bienfaits du yoga sont vieux de 5 000 ans d’après les enregistrements mais semblent être inscrits dans le monde depuis sa création. C’est cette raison qui m’a incitée a me plonger dans cette mer d’informations et traverser le globe jusqu’en Inde, jusqu’en Indonésie pour recevoir le meilleur enseignement que je pouvais m’offrir. J’ai commencé il y a 10 ans aujourd’hui, les exercices physiques et l’alimentation saine avec des cours intensifs sur la diététique et les bienfaits de la nourriture sur l’organisme. Puis, depuis 5 ans, je ne fais que du yoga et beaucoup moins de fitness, mais je continue de nager et de partir en Hike dans les hautes sphères. Le yoga fait parti intégralement de mon quotidien et cette année, j’ai inclus des études d’Ayurveda grâce au Docteur de l’université de Mysore et les cours de BNS Iyengar sur les asanas et la respiration. Cette discipline m’apaise autant mentalement que physiquement et la communauté qui comme moi fait autant d’effort dans le processus d’amélioration de son être est admirablement incroyable.

En général, les studios de profs traditionnels ne payent pas trop de mine contrairement a ce que l’on trouve a Paris, Hong Kong ou Berlin. On arrive à 6am dans un Shala d’une grande simplicité, c’est-a-dire, un sol, quatre murs et une grande table d’offrande dédiée aux Dieux et ancêtres qui ont montrés le chemin. La pratique démarre toujours par un mantra, puis ensuite le silence règne avec seulement le rythme du souffle de Ujjayi respiration et parfois le son d’un temple, d’une église ou mosquée qu’on laisse entendre au loin.

Les classes sont 6 jours sur 7, seul le samedi est OFF et les jours de nouvelle ou pleine lune.

Je ne crois pas dans les programmes intensifs de yoga ou des profs vous font faire 200HR dans le mois, et renouvelle le stage tous les mois comme une usine, je choisis des professeurs très compétents et je reste a leurs cotés jusqu’à ce que je me trouve satisfaite de l’enseignement reçue, puis j’étudie d’autres sujets comme la philosophie, l’anatomie ou la médecine des plantes en parallèle.

Mais je me donne beaucoup de repos pour mieux assimiler ce que j’apprends.

Après les asanas, en général tous les apprentis  se retrouvent chez le marchant de noix de coco, et nous en vidons une ou deux avant de prendre une bonne douche.

Le soleil est généralement chaud en Asie et il fait plus de 30 degrés, on entend les oiseaux chantaient toute la journée et si on a la chance d’apprendre a Goa ou a Bali, on peut se baigner facilement dans la mer après les cours pour se rafraichir ou s’essayer au Surf.

Avec les années, les mots ‘Notre esprit crée notre réalité’ prend vraiment son sens, car d’immenses changements nous arrivent, car nous les attirons désormais. C’est le sage Patanjali qui est le fil conducteur de tout l’enseignement traditionnel que les apprentis reçoivent et c’est avec beaucoup de reconnaissance que nous lui rendons grâce.

Les asanas sont une méthode codifiée pour nous rapprocher de notre état suprême, la série démarre toujours avec les salutations au Soleil puis en fonction de son niveau nous enchainons les postures sur un système de comptage des respirations qui sont guidaient en Sanskrit.

Cette année, j’ai eu la chance d’être sous l’enseignement de Balu qui a son Shala a Arambol, prof d’Asanas, puis d’Alex qui enseigne l’Iyengar et l’anatomie également a Arambol pendant 6 semaines, ensuite je me suis rendu a Mysore ou je suis resté avec BNS Iyengar, l’élève direct de Krishnamacharya et Sri K. Pattabhi Jois, il a 70 ans de pratique et autant d’histoires passionnantes qu’il partage durant les classes pendant 6 semaines, en parallèle j’ai pris les cours du Dr Ramesh Kumar de l’université d’Ayurveda a Mysore, qui a été le point culminant car j’ai toujours souhaité connaître les fondements de cette science. J’ai également été traité a la clinique Ayurvédique de Gokulam pour le traitement Panchakarma et Marma Thérapie durant plusieurs semaines qui ont fait des miracles sur mes conditions physiques et mentales. Je ne remercierai jamais assez tous ceux qui m’ont guidés et aussi moi-même de ne jamais avoir laissé tomber et cru en moi depuis le début, même dans les moments de profonds désespoirs et d’échecs répétitifs qui ont finalement été mes plus grands enseignants des que j’ai su comment me relever.

Etudier sous la guidance de grands professeurs indiens est un cadeau car ce sont des enseignements rares et peu communs dans nos pays, la forme est plus directe et authentique.

Voici quelques photos de mes moments inoubliables en compagnie de mes amis apprentis, maitres spirituels, professeurs et Docteurs.

‘Always remember that you belong to no one and no one belongs to you. Reflect that some day you will suddenly have to leave everything in this world. so make the acquaintanceship to God now’

Lahiri Mahasaya

BNS-Iyengarbalu classalex goa

Sri K. Pattabhi Jois on Ashtanga yoga

Publié par Sophie Foucher

Lives between Europe and exotic places, here is my story: I worked as a fashion Buyer for 10 years in Paris and get the chance to travel a lot during fashion weeks and experienced to live abroad. At 30 I changed my life and relocated in Hong Kong, where in parallel of my work I was studying Yoga and Ayurveda from short trips to Bali. Influenced by my teachers, peers, environment and my travels… I felt unstoppable and this year gap changed my life. First, I attended in Wat Phrathat Doi Suthep Monastery my first Vipassana course – the 21 days of silent meditation in 2013. I did an Ashtanga 200-YTT in India in 2013, I stayed under the guidance of certified Ashtanga teachers of KP Jois as Prem Carlisi, Damien de Bastier, BNS Iyengar till now. Completed an Ayurvedic course with Deepak Chopra, M.D., F.A.C.P in his foundation of Ayurveda and also with Dr Ramesh Kumar from the University of Ayurveda in Mysore – India. Completed a Dietary Course called ‘Food is your best medecine’ with the Dr. Veronica Waks M.D., N.D. which is about planning a food plan who works the best with different type of people. More recently in 2018, she stayed under the guidance of well known Ayurvedic author Janesh Vaidya in his center in Kerala to be trained as a Yoga Therapist and integrating Yoga-Ayurvedic program that she is able to teach now. « My experiences make me understand that the key component for health and wellness is traveling into a healing environment, as it is an extraordinary step into the process of self-discovering and how to transform our life with new habits and then sustain this lifestyle for our own health ».  That’s why I choose to use my yoga retreats to guide others for self-discovery and adopting a spiritual practice into their life “Sadhana” and all tools that has benefited me. You can visit my website : www.vitaminesea.org

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :