Yoga, spiritual, mantras, sanskrit, soul, mind, peaceful, light, awakening,

PATIENCE

IMG_4156.JPG

Il y a des moments ou la meilleure chose a faire et de ne rien faire et d’attendre. La graine a été plantée, elle grandit dans la terre. Ce simple mot « patience« , presque oublié de nos modes de vie, c’est juste ça, laisser le temps quand il est requit, a être simplement éveillé, patient et attendre.

Attendre dans la tranquillité, pas dans un état alerté de stress ou d’anxiété. Faire confiance au process.

J’écris ces phrases, car hier j’ai planté des graines de fleurs, que j’avais ramené de Bali {le sachet traînait encore dans un fond de mes poches}.

Je me suis appliqué a comprendre quel PH je devais respecter pour qu’elles prennent dans la terre de Normandie, et comment procéder… Et puis, voila, maintenant que j’ai étudié et fais mon travail, je dois attendre de voir les résultats. LA PATIENCE… ce mot que j’ai appris dans le dictionnaire mais qui a été si difficile de mettre en pratique.

La pleine lune est passée, un nouveau cycle avance au-dessus de nos têtes, et qui nous rappelle aussi la patience. D’être au rythme du soleil, de la lune, de leurs cycles. Ces astres célestes ont appris a faire un avec la patience.

Bien sur, il ne faut pas être endormi, et arrêter de vivre en attendant que la nature fasse son chemin, il faut être participant – juste comprendre quand on est prêt a prendre un peu de recul sur quelques efforts et regarder le travail porter ses fruits. C’est un peu un moment magique, comme avant l’aube. On observe en silence et tranquillité.

Nous avons tellement oublié d’attendre, qu’aujourd’hui ce lieu est presque une pièce abandonnée. C’est pourtant un grand trésor d’être capable d’attendre pour le moment idéal. L’existence toute entière attend le moment parfait. La nature sait, quand c’est le moment d’apporter les fleurs, quand c’est le moment de laisser tomber les feuilles mortes. De s’habiller de toutes les couleurs l’été, et de rester toute nue devant le ciel en hiver.

Mais encore une fois, nous pauvres humains, nous avons oublier d’attendre et de vivre au rythme des saisons, nous vivons dans le rush, on est emporté dans la course… C’est une grande perte pour l’humanité. Dans le silence, et dans l’attente de quelque chose de beau qui est train d’éclore a l’intérieur de nous, notre être authentique peut-être.

Si vous avez l’occasion de vous accorder un instant a planter ou s’occuper du jardin, alors tout ce symbole prendra son sens 😉

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s